Marly-le-roi
Partager

Chronologie

 

Marly-le-Roi en quelques dates

 

697 Première mention connue de la ville : Mairilacus, en bordure de la forêt de Cruye.

1087 Marly comprend Marly-le-Bourg avec son prieuré et Marly-le-Chatel avec son église et son château. Marly a longtemps appartenu aux seigneurs de Montmorency.

1676-1693 Louis XIV achète Marly-le-Chatel puis Marly-le-Bourg. Il construit le château et le parc dès 1679. Il y passe la majeure partie de son temps les vingt dernières années de sa vie.

1719 Les Chevaux de Coysevox, La Renommée et Mercure, chevauchant chacun Pégase et symbolisant la renommée royale, sont transférés de l’Abreuvoir à l’entrée occidentale du Jardin des Tuileries.

1745 Les Chevaux de Marly, œuvres de Guillaume Coustou, sont installés au-dessus de l’Abreuvoir. Ils seront transférés à Paris en 1794.

1789 En juin 1789, Louis XVI est souvent à Marly.

1799 Le Domaine est vendu à un industriel, Sagniel, qui y installe une fabrique de textiles.

1794 Les Chevaux de Coustou sont transposés à Paris à l’entrée des Champs-Élysées.

1806 L’Empereur Napoléon Ier refuse de racheter le château qui est démoli pierre par pierre et laisse le parc à l’administration des eaux et forêts. Le charme du village attire peintres impressionnistes, poètes, écrivains, sculpteurs et autres artistes.

1932 Grâce à la Société Historique du Vieux Marly, le Parc de Marly est classé monument historique et le domaine déclaré présidentiel.

1946 Après avoir décidé de se retirer de la vie politique, le général Charles de Gaulle s'installe le 21 janvier à Marly avec sa femme Yvonne et sa fille Anne. Il séjourne près de cinq mois dans le pavillon présidentiel du parc de Marly. C'est dans ce lieu propice à l'écriture qu'il commence à rédiger ses Mémoires de guerre. Le maire, Jean-Yves Perrot, et l'historien François Boulet, reviennent sur cette période dans le magazine "Escapades" consacré à De Gaulle et Marly sur Yvelines Première.

1956-1958 Construction des Grandes Terres. Première résidence en Europe de ce type collectif, elle fut réalisée par l’architecte Lotz. L’arrivée dans ce quartier de 6 000 habitants fait doubler la population de Marly entre 1958 et 1964.

1966 Inauguration du collège Louis-Lumière.

1972 Construction du domaine de Montval. Réalisé entre 1968 et 1972, cet ensemble de 16 hectares regroupe près de 5 000 habitants. Construction du bâtiment qui deviendra le Centre culturel Jean Vilar.

1982 Inauguration du Musée-Promenade de Marly-le-Roi/Louveciennes.

1985 Les Chevaux de Coustou (moulages) retrouvent leur place à l’Abreuvoir, inaugurant plusieurs tranches de retour de la statuaire dans le parc de Marly.

1986 Création du cinéma d’Art et d’Essai, Le Fontenelle

1990 Inauguration du lycée Louis-de-Broglie.

1992 Inauguration du nouveau bâtiment du collège Louis-Lumière.

1997 1 300e anniversaire de Marly.

2001 Apposition de la devise de la République “Liberté Égalité Fraternité” sur le fronton de l’Hôtel de ville.

2003 30e anniversaire du jumelage avec Marlow-on-Thames.

2004 40e anniversaire du jumelage avec Leichlingen. Inaugurations de l’Espace André Malraux et du nouveau gymnase du Chenil.

2005 Certification "Qualiville" pour l'accueil de la mairie, de l'état civil et de l'urbanisme.

2006 Cinquantenaire des Grandes Terres. Première tranche de restauration de l'Abreuvoir. 10e anniversaire du jumelage avec Viseu.

2008 Inaugurations des centres de loisirs des Sablons, du poste de police municipale et des tennis couverts. Spectacle pour le centenaire de la mort de Victorien Sardou.

2010 Restauration d’une nouvelle tranche de la statuaire, inaugurations de la bibliothèque Pierre Bourdan centre multimédia et du stade du Chenil.

 
Retour haut de page