Marly-le-roi
 

Tribunes “Débats et idées”

Le Conseil municipal de Marly-le-Roi est composé de 3 groupes ; chacun dispose de son propre espace d'expression dans cette rubrique :

  • Choisir Marly ensemble
  • Oxygène, du souffle pour Marly
  • Ensemble pour Marly-le-Roi

>> La page de présentation des élus est ici.
 

Les textes de cette page reproduisent intégralement les tribunes “Débats et idées” du magazine de la Ville – La Chronique de Marly –, ouvertes aux groupes formés au sein du Conseil municipal. Les textes n'engagent que la responsabilité de leurs auteurs.


LES TRIBUNES DE JANVIER 2021


CHOISIR MARLY ENSEMBLE

La culture, dans toute la diversité de ce qu'elle représente, est essentielle à notre société

Diversité, car elle peut nous atteindre indifféremment à travers la plume de l’écrivain, la palette du peintre, l’harmonie du musicien, la grâce du danseur, le jeu du comédien…
Essentielle, car elle est au centre de notre vie sans même que l’on s’en rende compte. Elle alimente notre cœur et notre esprit, nous rassemble autour de projets et d’intérêts communs, forme notre jugement et notre esprit critique. Or, depuis mars 2020, l’impact de la crise sanitaire est considérable pour le secteur de la culture.
Les différents épisodes traversés ont impliqué des contraintes fortes, allant de la mise en place de protocoles sanitaires très stricts, à la fermeture totale de certains lieux et activités.
Dans ce contexte inédit, les établissements culturels de Marly n’ont évidemment pas été épargnés.
Le musée du Domaine royal de Marly, après sa réouverture en janvier 2020 et une refonte muséographique complète, a été immédiatement stoppé dans son déploiement. Le cinéma Le Fontenelle voit son activité quasiment à l’arrêt et le développement exacerbé des plateformes. Le Centre culturel Jean Vilar, avec un monde du spectacle vivant particulièrement sinistré, doit également faire preuve de beaucoup de résilience.
Et c’est le cas également du Château de Monte-Cristo.
Enfin, les équipes du conservatoire et de la bibliothèque ont dû faire preuve, elles aussi, d’une grande capacité d’adaptation pour proposer des solutions alternatives à leurs usagers.
Mais à côté de ces établissements, Marly foisonne aussi d’artistes, d’associations qui participent à la richesse culturelle de notre ville. Tous peuvent être assurés de notre soutien pour encourager les projets personnels et diffuser la culture, sous toutes ses formes, et auprès du plus grand nombre.
Les artistes en 2021 auront plus que jamais besoin de chacun d’entre nous.
Donc soutenons nos lieux et activités culturels lors de leur réouverture, que nous espérons très proche.
Belle année culturelle 2021 à tous !

Emmanuelle Rampazzo, maire-adjointe chargée de la Culture, du Patrimoine, de la Création et de la Vie associative

Vers le haut


OXYGÈNE, DU SOUFFLE POUR MARLY

Des vœux d'actions pour 2021

En ce début d’année, toute l’équipe d’Oxygène, du souffle pour Marly vous adresse ses meilleurs vœux.
Vœux de santé mais aussi vœux de retour à des temps plus apaisés avec la reprise de l’ensemble de nos activités économiques, sociales et culturelles. Nous avons d’ailleurs une pensée particulière pour ceux qui ont souffert et qui souffrent encore ainsi qu’à tous ceux qui ont consacré ces derniers mois à prendre soin des autres.
Ce contexte inédit ne doit pas pour autant justifier l’immobilisme. La gestion de la crise est essentielle et nous pensons que l’équipe municipale aurait dû s’engager davantage sur ce terrain, notamment autour de la question du dépistage et de la prévention, comme cela a pu être reproché à M. Perrot en conseil communautaire par un médecin marlychois.
Nous appelons donc de nos vœux à la reprise d’une dynamique de projet. Le seul dont nous entendons parler est la mise en place d’une université citoyenne. Est-ce bien là le sujet qui préoccupe les habitants ? En ces temps bouleversés et difficiles pour beaucoup de nos concitoyens, une présence accrue et un accompagnement concret par des actions de terrain sembleraient tellement plus opportuns.
Lors du dernier conseil municipal, le maire a refusé de présenter les engagements qu’il a pris auprès du Préfet en matière de logement social. Voilà un des sujets essentiels qu’il convient d’aborder. Il en résulte des conséquences sociales, d’aménagement et d’urbanisme qui intéressent notre ville au plus haut point. Quels sont les projets ? Quels seront leurs impacts ? Quelle politique est mise en place au regard de la loi SRU ? Quelles conséquences pour notre ville ? Qu’en est-il des terrains du Montbâti, du chemin des Maigrets, de l’avenue de Saint-Germain… Quel projet pour la place de l’Abreuvoir et la place de la gare ?
Autant dire que nous aurons des sujets concrets à traiter en 2021. Vous pouvez compter sur notre engagement et notre vigilance au service de notre ville.

Noëlla Arnaudo, conseillère municipale du groupe Oxygène, du souffle pour Marly

Vers le haut


ENSEMBLE POUR MARLY-LE-ROI

En 2021, soyons aussi solidaires envers les demandeurs de logements sociaux

En matière de solidarité, les vœux pieux ne suffisent pas et ne sauraient masquer une réalité peu reluisante : la majorité ne veut pas que les plus modestes puissent habiter à Marly.
En effet, voilà 20 ans que la loi SRU (Solidarité Renouvellement Urbain) imposant un quota de logements sociaux est entrée en vigueur. 20 ans pendant lesquels la majorité a écarté délibérément certaines occasions (terrains de l’école Drouot ou de l’ancienne clinique par exemple). 20 ans pendant lesquels la majorité s’est obstinée à contester cette loi… sans grand succès d’ailleurs !
Le résultat de cette politique n’est pas bon : Marly compte 13 % de logements sociaux alors qu’elle devra atteindre le seuil de 25 % en 2025 ou régler de très lourdes pénalités.
Les objectifs triennaux de construction et d’acquisition de logements à caractère social fixés par la préfecture n’ont été atteints ni sur la période 2014-2016 (17,3 %) ni sur la période 2017-2019 (75,3 %).
Concrètement en 2019, cela signifie que 54 logements sociaux ont été attribués par la commune alors qu’elle avait reçu 638 demandes dont 413 provenaient de Marlychois.
Logiquement, le préfet des Yvelines vient de prononcer une fois encore la carence de Marly avec pour conséquences des pénalités financières et le retrait de nos droits de réservation.
Afin de répondre à la demande et se conformer à l’objectif de la loi SRU, il faudra construire ou acquérir 857 logements sociaux supplémentaires d’ici 2025, c’est-à-dire entamer une politique à ce sujet autrement plus ambitieuse que celle menée depuis 2001…
Ceci étant dit, notre groupe vous adresse également ses vœux les plus solidaires pour cette nouvelle année !

Tanguy Ruellan, conseiller municipal du groupe Ensemble pour Marly-le-Roi

Vers le haut


Janvier 2021 • PDF de la page des tribunes “Débats et idées” de La Chronique de Marly n° 124.

 


ARCHIVES DES TRIBUNES

Les archives des tribunes libres publiées dans La Chronique de Marly

PDF des tribunes de décembre 2020

 
retour en haut de la page