Marly-le-roi
 

Le domaine des Grandes Terres

Les Grandes Terres ont joué un rôle majeur dans l’évolution de Marly-le-Roi. Cet ensemble d’habitations, imaginé il y a plus de soixante ans par l’architecte Marcel Lods, est une œuvre pionnière de l’urbanisation de l’après-guerre.

Son concept novateur repose sur l’application des principes énoncés dans la Charte d’Athènes rédigée par Le Corbusier à partir des congrès internationaux d’architecture moderne (CIAM). Cette charte dressait dès 1941 un état des lieux critique de l’habitat et des villes et demandait à ce que les quartiers d’habitation occupent désormais dans l’espace urbain les emplacements les meilleurs, tirant parti de la topographie, faisant état du climat, disposant de l’ensoleillement le plus favorable et de surfaces vertes opportunes…”

Marcel Lods découvre ce terrain pendant la guerre au cours d’une promenade à vélo. Il sait immédiatement qu’il pourra édifier un programme immobilier où les conditions de vie seront optimales : air, soleil, verdure, sécurité, silence et services seront les piliers de son œuvre.

Le permis de construire est accordé en 1955 pour 1 471 appartements répartis en neuf squares de trois immeubles. La construction des immeubles collectifs des Grandes Terres débute en 1956 pour s’achever en 1962. Aujourd’hui, cet ensemble exceptionnel qui accueille quelque 4 500 habitants, demeure une référence en matière d’habitat collectif.
 

 
retour en haut de la page