Marly-le-roi
 

intro-patrimoine_ancien.JPG

La ville de Marly-le-Roi possède un patrimoine unique, marqué par Louis XIV et ses descendants. Au fil du temps, elle a conservé son caractère convivial tant apprécié du Roi Soleil. Ce legs de l’histoire fait l’objet d’une attention toute particulière, afin d’en assurer la sauvegarde et la conservation pour les générations futures.

 
 

L’église Saint-Vigor

17 bis, route de Saint-Cyr
78160 Marly-le-Roi
Tél. : 01 39 58 49 00

 


À l’aube de l’édification du Château (1679-1685), Marly ne possède qu’une petite église en piteux état, érigée au XIe siècle. Louis XIV décide de la faire démolir et offre aux Marlychois un nouveau lieu de culte, l’église Saint-Vigor construite en 1688 par Mansart. 

L’église Saint-Vigor

Le parc de Marly

Le domaine royal de Marly naît de la volonté d’un illustre souverain : Louis XIV. Soucieux de s’éloigner de la tumultueuse vie versaillaise, le Roi Soleil confie à Mansart la construction de ce havre de paix, lieu d’intimité privilégié.

Le parc de Marly

L’Abreuvoir de Marly

L’Abreuvoir, construit entre 1696 et 1698 est l’aboutissement de la série de pièces d’eau, de bassins et de fontaines du parc du château de Marly, construit par Mansart pour Louis XIV.

L’Abreuvoir de Marly

Le cimetière Henri-Bouilhet

En 1840, la commune décide d’acheter à M. Boivin, conseiller municipal, un terrain clos de murs, rue de Port Marly, afin d’y aménager un cimetière, pour remplacer celui proche de l’église devenu trop petit.

Le cimetière Henri-Bouilhet

Hôtel Couvay ou Couvé

Considéré comme le plus bel hôtel particulier de Marly, il est bâti en 1737, pour Pierre Couvay, banquier, secrétaire du roi Louis XV, et chevalier de l’ordre du Christ. L’hôtel devient la mairie en 1846.

Hôtel Couvay ou Couvé

Le château du Verduron

Initialement propriété de Blouin, premier valet de chambre de Louis XIV, le château du Verduron est acquis par le dramaturge Victorien Sardou en 1863.

Le château du Verduron

L’atelier Maillol

Né à Banuyls en 1861, le sculpteur Aristide Maillol fut aussi peintre et licier. Il est célèbre pour la pureté de lignes de ses nus féminins comme "l’Air" ou "la Méditerranée", ou encore "la Rivière".

L’atelier Maillol

Le Chenil et son Parc

La Maison Seigneuriale de Marly-le-Bourg, une des deux paroisses de Marly, se dressait dans l’actuel parc du Chenil. Louis XIV en fait l’acquisition en 1693 et y construit son chenil en 1702. Le gros bâtiment date de 1742.

Le Chenil et son Parc

Le domaine des Grandes Terres

Les Grandes Terres ont joué un rôle majeur dans l’évolution de Marly-le-Roi. Cet ensemble d’habitations, imaginé il y a plus de cinquante ans par l’architecte Marcel Lods, est une œuvre pionnière de l’urbanisation de l’après-guerre.

Le domaine des Grandes Terres

La mare Thibaut

La mare Thibaut, mentionnée dès 1266, fut transformée en lavoir, le seul lavoir public de Marly qui existe encore aujourd’hui.

La mare Thibaut

Le viaduc de Marly

Inaugurée le 5 mai 1884, l’extension de la ligne de Chemin de Fer de l’Ouest de Saint Cloud à Marly-le-Roi, nécessita le creusement de tunnels à Louveciennes et la réalisation d’un viaduc à Marly.

Le viaduc de Marly

La Tour du télégraphe Chappe

Inventeur du télégraphe aérien, Claude Chappe construisit en 1798 la Tour du télégraphe dans la forêt de Marly.

La Tour du télégraphe Chappe

 
retour en haut de la page