Le compostage • Valorisons nos déchets

Bannière "J'équipe mon maison, j'installe un composteur"

La communauté d'agglomération Saint-Germain Boucles de Seine (CASGBS) vous propose des composteurs à prix réduit (3 modèles en bois de 20 € à 30 €) et une initiation gratuite aux bonnes pratiques du compostage. Sur inscription, les sessions ont lieu une fois par mois.
> + d'infos sur le site de la CASGBS.


Compostez… Ce n'est pas sorcier !
affiche "Composter, c'est pas sorcier"Pour les déchets alimentaires et de jardinage, laissez faire la nature ! Les déchets organiques peuvent être recyclés dans un compost : champignons, bactéries et petits invertébrés en feront leur terrain de jeux. Après 6 à 12 mois, vous disposerez d’un terreau 100% naturel, un fabuleux mélange pour nourrir vos plantations. Et vous réduirez le volume de vos poubelles de 30%.

La communauté d'agglomération Saint-Germain Boucles de Seine (CASGBS) vous propose, une fois par mois, des ateliers de compostage d'une heure, gratuits et ouverts à tous. Pour vous inscrire, c'est ici.


Compostez aussi entre voisins !
compostage partagéPour les habitants d’immeuble, la CASGBS accompagne les résidences désireuses de se lancer dans l’aventure. Des composteurs partagés sont installés au pied des résidences. Les familles sont invitées à mettre leurs biodéchets directement dans le composteur.

logo de la CASGBSPour vous accompagner et mettre en place un site de compostage partagé, contactez le service Environnement de la CASGBS : 01 30 09 75 36 |  compostage@casgbs.fr


Compostage partagé à Marly-le-Roi
La “Green Team” du 52, rue de Montval
La Green Team à Marly-le-RoiD’aucuns pourraient s'imaginer que le compostage est l'affaire des seuls heureux privilégiés à disposer d'un jardin. Mauvaise pioche ! Les habitants de la résidence du 52, rue de Montval ont fait, dès l’automne 2017, la démonstration que même en appartement on peut composter et recycler ses déchets ménagers. Ils ont lancé le compostage partagé. Autour de Sandrine Amoussou, ils sont une demi-douzaine à avoir fait un rêve devenu réalité : intégrer le compostage partagé dans la vie de leur résidence.

Une aventure éco-citoyenne soutenue par la Ville
En 2017, 26 familles – représentant 80 personnes – ont choisi de se lancer dans l'aventure du compostage. Sept “référents site”, dont la plupart ont suivi des formations spécifiques, se sont impliqués et l'idée de développer le compostage partagé en pied d'immeuble a fait consensus (56% des foyers de la résidence). Le processus a été affiné. Sandrine Amoussou l'a présenté au maire de Marly, Jean-Yves Perrot, qui l'a immédiatement présenté à la Communauté d'agglomération Saint-Germain Boucles de Seine (CASGBS) afin qu'elle soutienne l'initiative marlychoise unique.
C’est ainsi que la Ville de Marly-le-Roi a signé une convention avec la Communauté d’agglomération Saint-Germain Boucles de Seine (CASGBS) pour promouvoir le compostage. Elle propose un accompagnement destiné aux particuliers qui souhaitent s’équiper d’un composteur (pavillonnaire et collectif) et des ateliers pédagogiques pour les former gratuitement sur ces techniques de jardinage au naturel.

Des résidents de La SabotteLa “Green Team” fait des émules à la Sabotte
Accrochée en contre-bas du quartier des Coteaux, juste au-dessus de la route de L’Étang, la résidence de la Sabotte abrite 82 logements qui bénéficient de quelque 8 000 m2 d’espaces verts. Là, dans cet ensemble à dimension humaine, des résidents ont aménagé, à l'automne 2018, un site de compostage partagé.

Des résidents du VergerLe Verger : 35 foyers engagés dans le compostage partagé
Située entre les avenues de l’Europe et de l’Amiral-Lemonnier, Le Verger (copropriété de 298 logements répartis sur 1,5 ha) est la troisième grande résidence à Marly-le-Roi à s'être lancée dans le compostage partagé. C’est Jean-François Roux qui a initié cette expérimentation “inspirée, comme il le dit, par les exemples précurseurs des résidences du 52 rue de Montval et de La Sabotte.”
Le site de compostage installé par les référents a été inauguré le 23 novembre 2019 en présence d’une cinquantaine de volontaires et référents de la résidence.

> + d'infos dans ces 5 articles de La Chronique de Marly (nos 105, 107, 108, 113, 118).