Marly-le-roi
 

3e édition du Festival du film de Marly du 16 au 20 mars • Sous le signe du Polar

 

AVANT-PREMIÈRES • RENCONTRES • FILMS RESTAURÉS • CINÉ-CONCERT • FILMS JEUNE PUBLIC


logo De la plume à la toileDu 16 au 20 mars, la Ville de Marly-le-Roi, le cinéma Le Fontenelle et l'équipe du Festival du film de Marly vous offrent une programmation exceptionnelle avec, à l’affiche, des classiques du genre, des films plus récents et, bien sûr, comme les années précédentes, des avant-premières et de belles surprises cinématographiques.

Une belle occasion pour tous les amoureux du 7e art de (re)découvrir de grandes œuvres littéraires adaptées par des cinéastes de renom.

Retrouvez ici le programme complet du Festival du film de Marly.

Cinéma Le Fontenelle
10, rue Carnot 78160 Marly-le-Roi
01 39 58 06 14 | cinemafontenelle@ymail.com | www.cineode.fr/le-fontenelle
Tarifs du Festival - Une séance : 5,50 € | Pass Festival (5 places) : 20 €


 

LES INVITÉS


affiche du Festival du Film de Marly 2018Costa-Gavras
Issu d’une famille modeste, Costa-Gavras quitte sa Grèce natale après le lycée pour s’installer à Paris. C’est sur le tournage du Jour et l’Heure, où il est assistant réalisateur, qu’il rencontre le couple Simone Signoret - Yves Montand, avec qui il nouera une longue complicité. Il les engage sur son premier long métrage, Compartiment tueurs, un polar qui récolte un franc succès en 1965. Le goût de Costa-Gavras pour les faits politiques et historiques apparaît dès son deuxième opus, Un homme de trop, consacré à la Résistance. Avec Z en 1969, il dénonce la Dictature des Colonels en Grèce, se forgeant ainsi une réputation de cinéaste engagé.
S’il tente des incursions dans le cinéma sentimental ou la comédie, c’est sur le terrain du film politique que Costa-Gavras se montre le plus convaincant. Il n’hésite pas à aborder des sujets d’actualité brûlants, souvent à travers le récit de destins individuels, comme dans Missing (1982) sur le coup d’État du Général Pinochet. Défenseur des droits de l’homme et pourfendeur des injustices, il choisit la forme du thriller pour s’en prendre à l’horreur économique (Le Couperet, 2005).
Costa-Gavras viendra présenter les films Compartiment tueurs et Le Couperet.


Éric Valette
Titulaire d’une maîtrise en sciences et techniques de communication audiovisuelle en 1991, Éric Valette réalise plusieurs courts métrages, dont Samedi, dimanche et aussi lundi, remarqué au Festival de Cognac 1999 où il remporte le Grand prix du court métrage Policier et Noir 13e Rue, Il est difficile de tuer quelqu’un, même un lundi (2000) et Dégustation (2002). Parallèlement, il signe plusieurs clips et met en scène de nombreux sketches des Guignols pour Canal+. En 2002, il dirige Clovis Cornillac et Gérald Laroche dans son premier long métrage, Maléfique, qui décroche le Prix du jury du 10e Festival “Fantastic’Arts” de Gérardmer. Fort de ce succès critique, le cinéaste part tenter sa chance aux États-Unis où il adapte le thriller horrifique La Mort en ligne de Takashi Miike qui sort sous le titre One Missed Call. Dans la même veine, Éric Valette réalise la série B Hybrid avant de revenir en France avec Une affaire d’État (2009). Son dernier film Le serpent aux mille coupures est sorti en 2017.


David Vital-Durand
David Vital-Durand fait carrière dans la réalisation avec son frère Raphaël. Ils affectionnent la poésie naturelle des histoires et des personnages. Ils ont commencé par réaliser des courts-métrages, dont Les Anges, qui a été sélectionné dans de nombreux festivals, puis des clips pour des artistes français et étrangers. Ils ont aussi tourné des publicités multirécompensées pour Vinci ou encore Bic. Ils ont également réalisé des documentaires (XY, du baiser au canapé).
Et mon coeur transparent est le premier long-métrage de David et Raphaël Vital-Durand. En parallèle, David est également photographe.


Christian Paboeuf
De Hitchcock à Fritz Lang, de Murnau à Dreyer, de Chaplin à Keaton... le musicien Christian Paboeuf, de formation jazz, revisite depuis dix ans les grands classiques du cinéma muet. S’appuyant sur le hautbois, les flûtes à bec alto et basse mais aussi sur un vibraphone midi qui lui permet l’utilisation de sons réels joués en direct, il conçoit une musique où l’angle poétique est primordial. Toujours soucieux de respecter les œuvres tout en proposant des musiques originales, innovantes et étonnantes, il est l’un des musiciens de ciné-concerts les plus talentueux à l’heure actuelle.
Il vous interprétera un ciné-concert ludique et inédit autour de Sherlock Junior, le chef-d’œuvre burlesque de Buster Keaton.

Christian Paboeuf Costa-Gavras Eric valette David Vital-Durand
Christian Paboeuf Costa-Gavras Éric Valette David Vital-Durand

 

 

PROGRAMMATION


Vendredi 16 mars
14h
Le faucon maltaisLe Faucon Maltais, de John Huston
États-Unis, 1941. 1h40 – noir & blanc – VOSTF
D’après le roman éponyme de Dashiell Hammett

Avec Humphrey Bogart, Mary Astor, Gladys George
Sam Spade et Miles Archer sont deux privés. Au cours d’une enquête, Miles est assassiné. Sam soupçonne Brigid qui les avait dirigés sur l’enquête. Mais celle-ci, qui fascine Sam par sa beauté et son argent, lui demande de l’aider et il accepte.

16h
Le Point de non retourLe Point de non retour, de John Boorman
États-Unis – 1967 – 1h32 – couleur– VOSTF
D’après le roman Comme une fleur, de Richard Stark

Avec Lee Marvin, Angie Dickinson, Keenan Wynn
C’est pour le compte de son ami Reese que Walker, accompagné de sa femme, récupère dans la prison désaffectée d’Alcatraz un magot de 93 000 dollars. L’opération réussit. Reese abat Walker et emmène sa femme, qu’il convoitait depuis longtemps. Seulement Walker n’est pas mort et n’a de cesse de châtier Reese et ses complices.

18h
Le crime de l'Orient-ExpressLe Crime de l'Orient-Express, de Kenneth Branagh
États-Unis, 2017. 1h49 – couleur – VOSTF
D’après le roman éponyme d’Agatha Christie
Avec Kenneth Branagh, Johnny Depp, Michelle Pfeiffer

Le luxe et le calme d’un voyage en Orient-Express sont soudainement bouleversés par un meurtre. Les treize passagers sont tous suspects et le fameux détective Hercule Poirot se lance dans une course contre la montre pour identifier l’assassin avant qu’il ne frappe à nouveau.
Venez également découvrir l’adaptation du Crime de l’Orient-Express de Sydney Lumet dans le cadre du festival !

20h15 - En présence du réalisateur Costa-Gavras (sous-réserve)
Le couperetLe Couperet, de Costa-Gavras
France – 2005. 2h02 – couleur – VF
D’après le roman éponyme de Donald E. Westlake
Avec José Garcia, Karin Viard, Ulrich Tukur

Bruno Davert est un cadre très supérieur dans une usine de papier. S’étant fait licencier avec quelques centaines de ses collègues pour cause de délocalisation, il est prêt à tout pour retrouver un poste à son niveau, même à tuer ses concurrents.

Compartiment tueurs de Costa-gavras22h30 - En présence du réalisateur Costa-Gavras (sous-réserve)
Compartiment tueurs, de Gosta-Gavras

France,1965. 1h35 – noir & blanc – VF
D’après le roman éponyme de Sébastien Japrisot
Avec Simone Signoret, Yves Montand, Catherine Allegret

Une représentante en parfumerie est retrouvée étranglée dans un train de nuit. Un à un, les témoins du meurtre, interrogés par l’inspecteur Grazzi, sont assassinés...
 

Samedi 17 mars
11h
Le Privé de Robert AltmanLe Privé, de Robert Altman

États-Unis, 1973. 1h52 – couleur – VOSTF
D’après le roman The Long Goodbye de Raymond Chandler
Avec Elliott Gould, Nina van Pallandt, Sterling Hayden

En pleine nuit, Terry Lennox demande à son ami Philip Marlowe, un détective privé, de le conduire de toute urgence au Mexique. Ce dernier accepte, mais à son retour il est fraîchement accueilli par la police. Sylvia,l’épouse de Lennox, a en effet été retrouvée assassinée et Marlowe est inculpé pour meurtre.

14h
The Ghost WriterThe Ghost Writer, de Roman Polanski
France, Angleterre, Allemagne, 2010. 2h08 – VOSTF
D’après L’homme de l’ombre de Robert Harris
Avec Ewan McGregor, Pierce Brosnan, Kim Cattrall

The Ghost, un écrivain prête-plume à succès, est engagé pour terminer les mémoires de l’ancien Premier ministre britannique, Adam Lang. Mais dès le début de cette collaboration, le projet semble périlleux : une ombre plane sur le décès accidentel du précédent rédacteur, ancien bras droit de Lang...

16h30
La Jeune fille et la mortLa Jeune Fille et la Mort, de Roman Polanski
États-Unis, Angleterre, France, 1995. 1h45 – VOSTF
D’après la pièce de théâtre éponyme de Ariel Dorfman
Avec Sigourney Weaver, Ben Kingsley, Stuart Wilson

Paulina Escobar, victime il y a quelques années de la dictature militaire de son pays, croit reconnaitre la voix et le rire de son tortionnaire dans l’homme, le docteur Roberto Miranda, venu raccompagner son mari tombé en panne.
Les séances de The Ghost Writer et La Jeune Fille et la Mort seront suivies à 18h d’une conférence autour de l’œuvre de Roman Polanski animée par Dominique Legrand et Antoine Le Fur.

Et mon coeur transparent21h - Avant-première en présence du réalisateur David Vital-Durand
Et mon coeur transparent, de Raphaël et David Vital-Durand
France, 2018. 1H40 – couleur – VF
D’après le roman éponyme de Véronique Ovaldé
Avec Julien Boisselier, Caterina Murino, Serge Riaboukine

‘‘Je m’appelle Lancelot Rubinstein, ma femme est morte ce jour-là, à cet instant précis. Elle s’appelait Irina. Le plus étrange dans cette histoire c’est de découvrir la personne avec laquelle on vit une fois qu’elle est morte.’’
 

Dimanche 18 mars
11h
Les tueursLes Tueurs, de Robert Siodmack
États-Unis, 1947. 1h45 – noir & blanc – VOSTF
D’après la nouvelle éponyme d’Ernest Hemingway
Avec Burt Lancaster, Ava Gardner, Edmond O’Brien

Deux tueurs surgissent dans une bourgade du New Jersey pour y assassiner le ‘‘Suédois’’, un simple pompiste de la station-service de la ville. Ce dernier pourtant informé de la venue des criminels, ne tente pas de s’enfuir et est abattu. Intrigué par les circonstances du meurtre, l’enquêteur chargé de l’affaire remue ciel et terre pour percer ses mystères…

14h
À bout portant, de Don Siegel
États-Unis, 1964. 1h33 – couleur – VOSTF
D’après la nouvelle Les Tueurs d’Ernest Hemingway
Avec Lee Marvin, Angie Dickinson, John Cassavetes

Deux tueurs à gages surgissent dans un institut pour non-voyants pour assassiner un simple employé. Celui-ci n’y oppose aucune résistance. Une fois l’exécution accomplie et malgré la bonne rétribution qui leur est promise, les tueurs décident d’en savoir plus sur l’homme qu’ils viennent d’abattre et son histoire, flairant une bonne affaire…

18h15
Madame HydeMadame Hyde, de Serge Bozon
France, 2018. 1h35 – couleur – VF
D’après le roman L’Étrange Cas du docteur Jekyll et de M. Hyde, de Robert Louis Stevenson
Avec Isabelle Huppert, Romain Duris, José Garcia

Une timide professeur de physique est méprisée par ses élèves et ses collègues dans un lycée professionnel de banlieue. Un jour, elle est foudroyée et sent en elle une énergie nouvelle, mystérieuse et dangereuse...

20h
TénèbresTénèbres, de Dario Argento
Italie,1982. 1h50 – VOSTF - Thriller - Interdit au moins de 16 ans
Avec John Saxon, Anthony Franciosa, Daria Nicolodi

Un célèbre écrivain, Peter Neal, auteur de romans policiers, est invité à Rome à l’occasion de la sortie de son best-seller, Ténèbres. C’est alors qu’une série de meurtres est commise dans l’entourage de l’écrivain. Il décide, avec sa secrétaire Anna, de mener sa propre enquête.
La diffusion de Ténèbres, film représentatif du ‘‘giallo’’ donnera l’occasion à Dominique Legrand d’animer une conférence sur ce courant cinématographique italien, avant cette projection. Par ailleurs, en Italie le ‘‘Giallo’’ désigne également de manière générale le roman policier.
 

Lundi 19 mars
14h
La mariée était en noirLa Mariée était en noir, de François Truffaut
France, 1968. 1h47 – couleur – VF
D’après The Bride Wore Black, de William Irish
Avec Jeanne Moreau, Michel Bouquet, Jean-Claude Brialy

Le jour de son mariage, alors qu’elle sort à peine de l’église, Julie voit son mari assassiné sous ses yeux... Personne ne sait pourquoi l’homme était la cible de cette balle. La veuve va alors entreprendre un voyage pour se venger de ceux qui ont tué son mari. Elle tient une liste des cinq responsables et compte les éliminer un par un.

16h15
Le Bonhomme de neigeLe Bonhomme de neige, de Tomas Alfredson

Angleterre, États-Unis, Suède, 2017. 1h59 – couleur – VOSTF - Interdit au moins de 12 ans
D’après le roman éponyme de Jo Nesbø
Avec Michael Fassbender, Rebecca Ferguson, Charlotte Gainsbourg

Lorsque le détective d’une section d’élite enquête sur la disparition d’une victime lors des premières neiges de l’hiver, il craint qu’un serial killer recherché n’ait encore frappé. Avec l’aide d’une brillante recrue, il va tenter d’établir un lien entre des dizaines de cas non élucidés et la brutalité de ce dernier crime afin de mettre un terme à ce fléau, avant la tombée des prochaines neiges.

18h30
Le crime de l'Orient-ExpressLe Crime de l'Orient-Express, de Sidney Lumet

Angleterre, 1974. 2h10 – couleur – VOSTF
D’après le roman éponyme d’Agatha Christie
Avec Albert Finney, Lauren Bacall, Jacqueline Bisset

Dans l’Orient-Express qui conduit ses passagers de Turquie en Europe occidentale, un homme au passé mystérieux, Ratchett, est brutalement assassiné d’une dizaine de coups de couteaux. Le célèbre détective Hercule Poirot, en examinant les faits, suppose que le meurtrier se cache encore parmi les passagers du train, bloqué par une importante tempête de neige. Le meurtrier ? Hercule Poirot mène l’enquête...
Venez également découvrir la version du Crime de l’Orient-Express de Kenneth Branagh dans le cadre du festival !

21h
Le mannequi assassinéLe Mannequin assassiné, de Pierre de Hérain

France, 1948. 1h22 – VF
D’après le roman éponyme de Stanislas-André Steeman
Avec Blanchette Brunoy, Gilbert Gil, Daniel Gélin

Le commissaire Malaise enquête sur un “crime” étrange : un mannequin, dérobé dans la vitrine d’un tailleur, est retrouvé poignardé... Or son visage de cire a les traits d’un certain Gilbert, mort un an plus tôt au sein d’une famille dont les membres vont devenir suspects aux yeux du commissaire. Malgré les conclusions du docteur Furnelle, il pense que la mort de Gilbert n’était pas naturelle. Mais trouver la cause du décès et l’identité de l’éventuel(le) coupable va demander à l’enquêteur plus qu’une simple intuition.
La projection sera précédée d’une conférence sur les films tournés en partie à Marly.
 

Mardi 20 mars
14h
Le doulosLe Doulos, de Jean-Pierre Melville

France, 1962. 1h48 – noir & blanc – VF
D’après le roman éponyme de Pierre Lesou
Avec Jean-Paul Belmondo, Serge Reggiani, Michel Piccoli

À sa sortie de prison, Maurice Faugel apprend le meurtre de sa femme. Consumé par le désespoir, il tue le receleur chez qui il logeait avant de lui voler ses bijoux. Puis, il prépare un casse avec son complice Rémy et demande l’aide de Silien pour le matériel. Ce dernier, appelé le doulos, est craint par tous car on le prend pour un indicateur de la police.

16h
Assurance sur la mortAssurance sur la mort, de Billy Wilder

États-Unis, 1944. 1h47 – couleur – VOSTF
D’après le roman éponyme de James M. Cain
Avec Fred MacMurray, Barbara Stanwyck, Edward G. Robinson

Walter Neff, un employé d’une compagnie d’assurances, tombe amoureux de sa cliente Phyllis Dietrichson qui réussit à le convaincre d’échafauder avec elle un plan pour supprimer son mari encombrant et violent et ainsi partager avec elle l’assurance-vie de ce dernier. Walter Neff, dont le meilleur ami Barton Keyes est un fin limier qui enquête sur les fraudes à l’assurance dans la même compagnie que lui, pense avoir trouvé le plan parfait pour faire passer un meurtre pour un accident…

18h
Une affaire d'étatUne Affaire d'État - En présence du réalisateur Éric Valette

France, 2009. 1h39 – Couleur – VF
D’après Nos fantastiques années fric de Dominique Manotti
Avec André Dussollier, Thierry Frémont, Rachida Brakni

Un avion chargé d’armes explose au-dessus du Golfe de Guinée. Une escort girl est assassinée dans un parking parisien. Plusieurs milliers de kilomètres séparent ces deux événements et pourtant... Nora Chayd, inspectrice aux méthodes musclées, enquête sur le meurtre et bouscule sa hiérarchie. Victor Bornand, Monsieur Afrique officieux du gouvernement, tente d’étouffer la crise politique déclenchée par l’explosion. Quitte à avoir recours à son bras armé, un ancien des services de renseignements. Nora s’approche dangereusement des sphères du pouvoir. Les meurtres et trahisons s’accumulent. Au nom de la raison d’État ?

20h
Le serpent aux mille coupuresLe Serpent aux mille coupures - En présence du réalisateur Éric Valette

France, 2017. 1h46 – couleur – VF – Interdit aux moins de 16 ans
D’après le roman éponyme de DOA
Avec Tomer Sisley, Terence Yin, Pascal Greggory
Un mystérieux fugitif se voit contraint de se barricader dans une ferme isolée en compagnie de la petite famille qui l’occupe. Ce qu’il fuit ? Un tueur à gages quasi inhumain, lancé à ses trousses pour lui faire payer le meurtre d’un parrain sud-américain...

 

JEUNE PUBLIC


Samedi 17 mars
14h
Agatha, ma voisine détectiveAgatha, ma voisine détective, de Karla von Bengston
Danois, 2018, animation. 1h15 – VF - À partir de 5 ans
Inspiré de la romancière Agatha Christie

Agatha, dix ans, aime la solitude et se passionne pour les enquêtes policières. Dans le sous-sol de l’immeuble dans lequel elle vient d’emménager, elle a installé son agence de détective. Sa première enquête l’embarque dans une affaire plus compliquée que prévu...

16h
Paddy, la petite sourisPaddy, la petite souris, de Linda Hambäck

Suédois, 2018. 1h – VF - À partir de 3 ans
Inspiré de la littérature policière.

Dans la forêt, tous les animaux parlent du temps où le renard rodait. Heureusement qu’il n’a pas été vu depuis longtemps ! Toutefois, quand l’écureuil va voir l’inspecteur Gordon, au sujet d’un vol de noisettes, ce dernier suspecte à nouveau l’animal tant redouté. Il aura bien besoin de la petite souris au flair particulièrement aiguisé pour démasquer le voleur…

Dimanche 18 mars
11h
Basil,détective privéBasil, détective privé, de Ron Clements

États-Unis, 1986, animation. 1h17 – VF
D’après Basil of Baker Street d’E. Titus et P. Galdone, inspiré du Sherlock Holmes d’A. Conan Doyle

En 1897, à Londres, Basil, la souris détective, est appelé à l’aide par Olivia, témoin de l’enlèvement de son père, l’inventeur M. Flaversham, par une inquiétante chauve-souris. L’enquêteur comprend alors qu’il s’agit de Fidget, le sous-fifre de l’ignoble Ratigan... Ce dernier a pour ultime dessein de prendre la place de la Reine des Souris ! Basil va alors tout faire pour l’en empêcher et ramener M. Flaversham sain et sauf auprès de sa fille.

 

CINÉ-CONCERTS


Dimanche 18 mars à 16h
Le ciné-concert sera précédé du court-métrage Alice Comedies, mis en musique par les élèves du conservatoire Roger Bourdin.

Alice's Wonderland, de Walt Disney (1923)
La jeune Alice découvre un studio d’animation et se retrouve accueillie en fanfare dans le monde des personnages de dessins animés, Cartoonland. C’est la fête ! Mais… des lions s’échappent d’une cage !
La bande son est composée et interprétée par des élèves (Clara Schneider, Émilie Naël, Daysam Bairouq et Claire Sujecki, Julie Degré, Clémence Baudouin, Lucie Cransac, Théophile Dubois, Hanaë Gisbert, Emma Person, Kiady Ramaroson et Marie Tassel, Maxime Huet et Colin Guardia) du conservatoire Roger Bourdin dans l’atelier ‘‘Musique à l’image’’ dirigé par Matthieu Chabaud, superviseur musical, producteur exécutif et auteur de La musique à l’image (Irma-Éditions), et par Reiri Taniguchi et Marc Faïsse, professeurs au conservatoire de Marly-le-Roi.

Sherlock JuniorSherlock Junior, de Buster Keaton
Film présenté en ciné-concert original, créé et interprété par Christian Paboeuf

États-Unis, 1924. 45 minutes – noir & blanc
À partir de 5 ans
Avec Buster Keaton, Kathrin Mc Guire, Joe Keaton

Ce film burlesque est une parodie du personnage de Sherlock Holmes. Un projectionniste de cinéma qui voudrait devenir détective va vivre en rêve de nombreuses aventures dont il est le héros. Buster Keaton trouve un moyen très ingénieux pour mettre cela en scène : son personnage de projectionniste va ‘‘traverser’’ l’écran pour pénétrer dans l’univers du film qu’il projette.

 

LES CONFÉRENCES & LES CONFÉRENCIERS


Dimanche 18 mars à 20h 
Conférence “Le giallo et Dario Argento”, par Dominique Legrand, suivie d’une projection du film Ténèbres, de Dario Argento
Profondo Rosso (1975), retitré arbitrairement Les Frissons de l’Angoisse par les distributeurs français, est le film qui a fait de Dario Argento le cinéaste de légende qu’il est devenu. Ce Profondo Rosso, ce ‘‘rouge profond’’, est sans nul doute l’un des films italiens les plus importants de la décennie et des plus fondateurs de l’œuvre de son auteur, et par ailleurs l’un des plus emblématiques d’un courant appelé le giallo.
Le giallo, au départ genre littéraire né dans les années 20, lancé par l’éditeur Oscar Mondadori, est devenu en Italie au début des années 60 un genre cinématographique à part entière, initié par le grand Mario Bava. C’est en 1970 que le jeune Dario Argento, critique remarqué du Paese Sera, scénariste doué (il collabore au chef-d’oeuvre de Sergio Leone, Il était une fois dans l’Ouest) se lance dans la réalisation. Sa première oeuvre, L’Oiseau au plumage de cristal, est un modèle de giallo, et un coup de maître. Après deux incursions acclamées dans l’univers du fantastique (Suspiria en 1977 et Inferno en 1980), Dario Argento revient à ses premières amours pour ce Ténèbres, véritable classique et chant du cygne incontournable du thriller transalpin. Le style du réalisateur italien est éclatant, ses obsessions intactes et son univers singulier désormais inoubliable.

Dominique Legrand a deux passions depuis l’enfance : la littérature et le cinéma. Auteur d’essais sur des cinéastes et romancier, il a, à ce jour, signé une quinzaine de livres. Il est également conférencier et anime depuis 2015 le ciné-club qu’il a fondé, en partenariat avec le cinéma Le Fontenelle, la Ville de Marly-le-Roi et le lycée Louis de Broglie. Dans son dernier ouvrage, La Passion Polanski, il raconte sa jeunesse de cinéphile passionné où il a découvert son réalisateur de chevet, disséquant au passage son œuvre d’un regard personnel, et invitant le lecteur à une promenade mélancolique dans une enfance ayant pour terrain de jeu le 7e art.
Antoine Le Fur est passionné depuis l’enfance par la littérature et le cinéma. Il est entré en 2017 à la rédaction du magazine Studio Ciné Live dans lequel il officie comme critique de cinéma. Journaliste pour le guide culturel de L’Express et pour le site internet Paris fait son cinéma, il a consacré ses travaux universitaires à deux des réalisateurs les plus emblématiques du cinéma italien des années 60-70 : Michelangelo Antonioni et Luchino Visconti.

Lundi 19 mars à 21h 
Ciné-conférence par Rudy Mahut autour des films tournés à Marly-le-Roi, suivie d’une projection du film Le Mannequin assassiné.
La projection du Mannequin assassiné sera l’occasion de présenter les films, anciens ou plus récents, dont quelques séquences ont été tournées à Marly.
À vous de les découvrir et de reconnaître des lieux familiers !
Rudy Mahut, responsable du service Archives de la ville de Marly-le-Roi, a réalisé en 2013, en compagnie du cinéphile Eric Baril, un documentaire et une exposition retraçant le tournage à Marly des séquences de 22 films jouées par les plus grandes stars du cinéma français, tels Fernandel, Jean Rochefort, Michel Serrault, Lambert Wilson, Pierre Arditi, Isabelle Adjani...

 

 

 
Retour haut de page