Marly-le-roi
Partager

Conseil des générations

 

La création du Conseil des Générations

"Transmettre, échanger, agir", telle est la devise du Conseil des Générations de la Ville de Marly-le-Roi, créé en mars 2015.

logo du Conseil des générations de la Ville de Marly-le-RoiL’intergénérationnalité à Marly-le-Roi : une solidarité innovante

Le 20 mars 2015, le maire, Jean-Yves Perrot, a présidé la première réunion du Conseil des Générations, en présence d'Alexandra Duhazé, maire-adjoint en charge de la Solidarité, de l'Action sociale et de la Famille

Jean-Yves Perrot a rappelé l’objectif de cette nouvelle instance de concertation :
“Cet outil de transmission, d’échange, de partage et d’engagement, doit devenir le catalyseur participatif et dynamique des actions en faveur de l’intergénérationnalité qui existent déjà à Marly. Il participera à la création d’une solidarité innovante, afin de lutter contre le repli sur soi et l’individualisme, tout en s’engageant dans la défense du vivre-ensemble. Vecteur de développement de nouvelles formes de solidarité, le lien intergénérationnel est le plus élémentaire et le plus riche de tous”.

Les propositions et réflexions de chaque membre seront mutualisées afin d’aboutir à la rédaction d’une charte puis à la mise en place d’un programme de travail. Le Conseil des générations réfléchira notamment au projet de création d’une résidence intergénérationnelle qui favoriserait l’entraide, le lien social, le partage des expériences et l’échange de services.


Les membres du Conseil des Générations

Philippe Guillet, gériatre retraité, a travaillé dix ans dans une unité dédiée au vieillissement.

Michèle Bouffort a travaillé pour le Centre Communal d’Action Sociale (CCAS) de Marly et a siégé au CESCEL (Conseil Économique, Social, Culturel et Environnement Local).

Chantal Pagesy, mère de trois enfants, est infirmière à l’hôpital Mignot du Chesnay.

Adeline Guitry, comptable, mère de deux enfants, et Thérèse Cazade, ingénieur et professeur des écoles, mère de cinq enfants, s’intéressent au partage d’expériences entre les générations.

Jean-Marie Rompteaux, ingénieur retraité, est un ancien élu à l’origine du jumelage avec Kita (Mali). Il connaît bien l’Afrique qui, selon lui, possède une culture dont le Conseil des générations devrait s’inspirer.

Ariane Fortin, médecin, spécialiste de la petite enfance, a travaillé dans une crèche qui a développé un partenariat avec une maison de retraite.

Nicole et Matthieu Vincendet, très investis dans le milieu associatif, considèrent l’échange intergénérationnel comme essentiel.

Matthieu Vincendet est un ancien conseiller municipal.

Christiane Godinot-Leflon, ancienne secrétaire au collège Louis Lumière, a fait partie de l’équipe municipale durant deux mandats.

Michel Jaud, ancien administrateur civil de la fonction publique d’État, souhaite créer du lien avec la jeunesse.

Michel Campenon, cheminot à la retraite, habite la résidence Mansart. Il dispense des cours d’initiation à l’informatique pour les retraités au foyer Fontenelle et à l’association Amarres.

Béatrice Normand, cadre dans le secteur de la santé et formatrice auprès d’élèves infirmières, est convaincue que l’échange intergénérationnel ne doit pas passer uniquement par l’assistanat.


Lis-moi une histoire...

Depuis le 23 mars 2015, des seniors de l’Espace Fontenelle lisent des histoires aux enfants de la crèche Fontenelle.
Ce projet "entre générations", mis en place par l’équipe d’animation de l’Espace Fontenelle et la crèche, permet de réunir régulièrement les seniors et les enfants.
Une quinzaine de personnes à la retraite participent à cette nouvelle animation, “Lis-moi une histoire”.

 

 
Retour haut de page